Yvain Ar Sparfel

Royaume Renaissance-Toulouse
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yvain.
Admin
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 10/05/2013

MessageSujet: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   Dim 7 Aoû - 9:29

Forum 1 -> Index du Forum -> La gargote Champenoise -> [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir

http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2299297
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yvain-ar-sparfel.forumactif.org
Laurevictoire
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   Dim 7 Aoû - 10:03

La tête par la fenêtre du carosse qui la menait sur les terres du jumeau de la baronne dont elle était la Dame de compagnie, laure-Victoire ne pouvait qu'admirer le pays nouveau qui s'offrait à elle. Partie depuis quelques semaines de la Bourgogne, accompagnée par Yvain qui lui servait et de garde du corps, et de compagnon de voyage, la rouquine avait laissé derrière elle sans se retourner des souvenirs dont elle espérait oublié le moindre détails.

C'est qu'elle avait choisi le bonheur et il était pour elle impossible d'y accédé la bas. Elle ne savait d'ailleurs absolument pas pourquoi mais dès qu'elle y mettait les pieds, une noirceur s'installait au dessus d'elle. Ainsi, à la demande de Hersent, Yvain avait accepté de la mener en Champagne où il vivait dans l'attente que la Baronne vienne la récupérer.

Ainsi... tout paraissait nouveau, charmant, champêtre dans ce printemps naissant. Laure-Victoire admirait les fleurs écloses depuis peu, les champs qui verdissaient lentement, les oiseaux dont elle en connaissait pas le nom. Et c'est ainsi qu'elle se rendait sur les terres de Yvain, car en ce jour, Laure-Victoire était en mission. Et oui, je vous le dis, la rouquine souhaitait offrir un cadeau à Hersent.

C'est que Laure-Victoire appréciait et respectait grandement cette femme qui, après lui avoir passé une entrevue, l'avait accepté en tant que Dame de compagnie. Depuis, que de bonheur pour la jeune femme qu'était Laure-Victoire. Elle vivait tant d'aventure! rencontrait tant de gens! Et ce, sans compter la douceur naturelle de la baronne! Afin de la remercier de lui avoir offert un poste, mais surtout pour lui présenter sa gratitude pour son accueil chaleureux, la rouquine avait osé demandé à Yvain, importateur du thé de sa soeur, de lui créer spécialement pour sa "Baronne" un concoction qu'elle pourrait lui offrir.

Installée à Ste-Menehould depuis peu, la jeune femme, vêtue simplement, portant l'une des robes qu'elle s'était confectionnée, s'était donc décidée à reprendre la route pour se rendre là où le seigneur vivait. Arrivée devant les grilles, Laure-Victoire, toujours la tête à l'extérieur de la fenêtre, sourit gentiment aux gardes.



Je vous prie d'informer votre seigneur et maitre que Laure-Victoire vint le voir. Il doit m'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Janus
Le gardien des portes
Le gardien des portes
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Re: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   Dim 7 Aoû - 10:06

Laure-victoire était bien le nom que le Seigneur Yvain. d'Ar Sparfel lui avait donné plutôt dans la matinée, mais il ignorait qu'elle serait une magnifique rouquine sortie du paradis solaire. Il passa la tête par la fênêtre du carrosse pour regarder la tenue de Laure-Victoire, car Yvain avait des règles très strictes sur les tenus des Dames dans ses terres.

Rien de transparent, La lingerie ne doit pas apparaître, Pas de vulgarité et adaptation de la garde-robe aux saisons

La lingerie n’était pas apparente. Il est absolument hors de question de laisser voir sa lingerie en public, la robe ne doit pas être trop courte. On ne montre pas son ventre en public. Ni le dos d’ailleurs. Ni le décolleté plongeant.

Yvain lui avait répété souvent de garder en mémoire la règle d’or de la garde-robe d’une lady : il est préférable de suggérer que de montrer.

Il continue l’inspection par le dernier point et il trouva la robe de saison dans les critères du monde normal, mais le seigneur Yvain avait le même toc que sa soeur Jumelle Hersent.

Dame, je ne peux que vous conseiller de mettre votre carrosse devant les porte du château et ensuite, je vais vous conduire au Seigneur Yvain d'Ar Sparfel.

Je peux également vous offrir des vêtement beaucoup plus approprié au goût de mon Seigneur. Votre robe est fort jolie, mais vous risquez de l'abimer dans les jardins de Gudmont.

Janus imagine bien la tête de la rouquine qui boude, car elle aura troué sa robe pendant que cet évènement passe loin de la tête d'Yvain. Il imagine bien la scène où la dame gifle son seigneur et part pour ne plus revenir. Oui le garde aimait beaucoup son seigneur, mais il lui fallait une douce femme pour remplir son coeur et changer un peu la déco des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurevictoire
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   Dim 7 Aoû - 10:08

Son sourire si avenant habituellement envers les serfs des châtelains se transforma en une moue franche lorsqu'elle le vit la zieuter ainsi! Mais pour qui se prenait il? et pour qui la prenait elle? Le rouge aux joues non pas de timidité mais d'indignation, elle fronça les sourcils et ouvrit grand la porte pendant que l'homme lui indiquait la marche à suivre.

Toujours un regard de braise sur l'homme, ses émeraudes clairs virant au couleurs de la foret, elle garda les lèvres pincées pendant un petit moment. Temps qu'elle prit pour sortir du carrosse.


Sachez soldat que je n'accepte pas que l'on me dévisage ainsi! si messire Yvain a l'habitude des dames légères, ce n'est point le cas pour ma personne! Je suis une femme de bonne moeurs. Sachez le! Non mais!

Elle fulminait la rouquine. Mais pour qui la prenait elle? Elle, jeune femme de bonne éducation. Il était vrai qu'elle n'avait pas de famille, abandonné pratiquement à la naissance. Mais elle avait eu la chance de grandir dans un château, d'avoir la même éducation que la fillette dont elle était le jouet vivant. Et une fois adulte, oui oui.. on est adulte à 15 printemps, se trouver deux bonnes situations soit couturières dans une boutique réputée et dame de compagnie auprès d'une des dames du Lys.

Marchant de long en large, elle poursuivait son discours de mécontentement.


Et je ne vais pas revêtir les vêtements préférés du D'Ar Sparfel! Mais quelle inconvenance. Il n'est pas question pour moi que je change de tenue. Menez moi vite auprès d'Yvain qu'il entende ce que j'ai à lui dire!

Toujours rouge de colère... la rouquine marchait d'un pas rapide vers le jardin. C'est qu'elle ignorait les règles de bienséance de Yvain. Elle croyait donc que le jumeau de sa "Baronne", homme célibataire, recevait régulièrement le genre de femme qui permet à un gentilhomme de satisfaire ses instincts. Voyant que le garde ne la suivait, Laure-Victoire se tourna vers lui

Vous me menez ou pas auprès de votre maitre? Car si vous restez planté là, je saurai bien le trouver seule.

Et la revoilà marchant vers le jardin
...
Revenir en haut Aller en bas
Janus
Le gardien des portes
Le gardien des portes
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Re: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   Dim 7 Aoû - 10:08

Janus regardant la dame en colère en soupirant avant de répondre à la jeune femme

le Seigneur de Gudmont ne prend aucune femme pour des filles légères, il a le plus le grand respect pour la gent féminine et vous êtes la première femme à passer la grille depuis que la Baronne lui a offert cette terre.

Il rattrape la jeune femme et l'arrête avec ses mains, chose qu'il n'aurait pas dû faire.

Je ne voulais pas vous manquer de respect, j'ai juste vérifié que votre tenu soit dans les codes de bonne conduite d'une fille de bonne famille. Il y a 4 points à vérifier

telle une leçon, il récite les 4 points puis lâches laure-victoire

Rien de transparent, la lingerie ne doit pas apparaître, pas de vulgarité et adaptation de la garde-robe aux saisons. Dans le cas contraire j'aurais fermé les grilles du château avec vous dehors. C'est la consigne.

Il prend le chemin vers les jardins et s'arrête devant la pelouse pour enlever ses bottes.

je vous conseille de retirer vos chausses. Pour la tenue, je voulais simplement vous éviter de l'abimer, mais vous allez expliquer vos points de vu au seigneur Yvain.

Puis la regarde une dernière fois avant de reprendre le chemin pied nue sur la pelouse et s'arrête à environ dix mètres d'Yvain d'Ar Sparfel face à lui et se place à genoux pour le saluer de manière traditionnelle en allongeant les bras devant lui vers le sol.

Dame laure-victoire souhaitée vous voir mon seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurevictoire
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   Dim 7 Aoû - 10:10

L'allure encore mécontente.. la rouquine écoutait le garde. Plus il parlait.. plus le calme la gagnait mais également l'étonnement. Elle avait rencontré à quelques reprises le frère de sa "Baronne" et à chaque fois, il l'avait amusé. Il était original, très drole et parfois même étrange. Mais cette fois-ci, Laure ne pouvait en vouloir au garde. Effectivement, une tenue convenable était important et même si Laure n'avait pas les moyens financiers pour se procurer de jolies robes, et ce, même si elle savait les confectionner, elle tentait toujours d'être mise convenablement.

Elle suivit donc le garde. Au fil de ses pas, le sourire lui revenait. Elle adorait les jardins où les effluves des fleurs embaumaient l'air et où leurs couleurs embellissaient l'environnement. Elle se permit même de s'arrêter pour observer une jolie plante du printemps qui poussait là.

Tout le temps que dura la marche, elle était muette, attentive à ce qui l'entourait. Elle n'était pas inquiéte pour ses bottines qui était d'un bon cuir. Ses jolies bottines de tissus étant réservée pour le Louvre. Elle marchait donc d'un bon pas lorsque tout à coups.. le garde s'arrêta. Ils étaient maintenant rendu à la pelouse et le garde lui demandait d'enlever ses bottines.

Merdouille murmura t elle. C'est qu'elle n'avait pas envie de salir ses bas mais n'avait pas l'intention de monter sa jupes pour les détacher. Elle se gratta la tête tout en se mordillant la lèvre inférieure tout en réfléchissant. Qu'allait elle faire. Elle n'allait assurément pas disputer. Le garde lui avait proposer d'autres vêtements. Elle prit son mal à parti, et poussa un soupir silencieux. Elle enleva donc ses souliers et marcha sur la pointe de ses pieds afin d'éviter le plus possible de les salir ou les briser.

Elle suivit donc ainsi le garde jusqu'à ce qu'il s'arrête de nouveau. Un sourcil levé, elle le regarda avec encore plus d'étonnement. Décidément, tout ceux qui approchaient Yvain étaient aussi original que lui. Ses émeraudes passèrent donc du garde à Yvain et un grand sourire se dessina sur ses lèvres.


Messire D'ar Sparfel! Comme je suis heureuse de vous revoir!
Revenir en haut Aller en bas
Yvain.
Admin
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 10/05/2013

MessageSujet: Re: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   Dim 7 Aoû - 10:10

Yvain était au milieu du jardin depuis un long moment assis en tailleur et tors nue. Quand le garde arriva, il ouvrit les yeux et le remercia.

Merci Janus pour l'avoir conduit ici. Tu peux te retirer et profite de la fin de la journée pour tes occupations, nous attendons plus personne.


Yvain regarda ensuite Laure-Victoire et rigola doucement.

Ma chère Laure-Victoire, vous êtes venu pour apprendre l'art du thé, mais avant ça, il va falloir apprendre l'harmonie avec votre lieu de vie et la nature qui vous entoure. Vous pouvez prendre place face a moi en tailleur et vous fermez les yeux.

Yvain la regarde avec un petit sourire en se disant intérieurement elle va penser qu'il est complétement fou.

Tout ce qui est en nous et autour de nous est animé par la Vie. Nous recevons en permanence, via nos corps subtils, les influences du monde extérieur, et dans cet échange, nous avons aussi un impact sur notre environnement, en fonction de nos actes, de nos pensées et de nos émotions. Toutes ces émanations viennent s’inscrire au cœur du vivant, voilà pourquoi selon les lieux où nous entrons, nous pouvons ressentir parfois un malaise, une sensation de serrement ou bien certaines émotions, et nous ne comprenons pas toujours pourquoi nous percevons cela.

Refermer les yeux et continue.

Ce ressenti est perçu par nos corps subtils qui viennent nous transmettre les vibrations du lieu, et cela nous indique s’il nous est favorable, ou bien s’il vaut mieux en partir. Notre corps nous informe via tous nos sens, de l’atmosphère qui règne dans telle ou telle endroit, c’est un ressenti que l’on perçoit, mais qui ne se voit pas, notre corps ne ment pas, l’on se sent bien ou pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yvain-ar-sparfel.forumactif.org
Laurevictoire
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   Dim 7 Aoû - 10:11

Bouche bée qu'elle était la rouquine! en plus d'enlever ses souliers, Yvain lui demandait de s'assoir par terre. Non pas qu'elle n'y était pas habituée! Combien de pique nique, de promenade au bord de l'étang, de sieste au soleil qu'elle avait fait, directement assise ou couchée sur l'herbe qui poussait autour d'elle à se prélasser. Mais dans ce cas ci, avouez que cela est étrange!

Toujours debout, Laure ne savait que faire... se balancant d'une pointe de pied à l'autre, car elle ne voulait toujours pas salir ses bas. Elle prit donc le parti de s'assoir, non pas en tailleur, quant même, elle n'était pas en braies, mais bien les jambes repliés sous elle, sur le côté, une main au sol, pour s'appuyer. Elle écoutait Yvain lui parler de la sujet qu'elle ne comprenait absolument pas. Non pas qu'elle était idiote, détrompez vous mais que pouvait bien vouloir dire "corps subtils" !

Interloquée, elle ne pouvait dire un mot. Toujours les yeux grands ouverts sur l'homme qui lui, les fermait. IL lui avait demandé de faire de même. Elle ne pouvait pas. Quelle femme fermerait les yeux en présence d'hommes qu'elle connaissait à peine depuis quelques semaines. Aucune... du moins .. de bonne éducation.

Elle le regardait donc... attentive à ce qu'il disait.. tentant de comprendre ces propos. Elle trouvait que sa ressemblance avec sa jumelle était visible lorsqu'on l'observait attentivement. Mais son caractère était complètement à l'opposé. Tant Hersent était discrète et posée, tant Yvain semblait original et vif. L'homme se tut enfin.. laissant un silence s'installer. Laure-VIctoire intimidée ne disait rien. Attendant que Yvain se décide à reprendre la parole. Mais rien y fit. Elle en profita donc pour regarder autour d'elle le magnifique jardin. Elle adorait les plantes et savait profiter du décors. Le temps s'écoulait lentement et à un moment donné.. Laure-Victoire trouva que cela faisait assez longtemps. Elle se pencha donc légèrement vers l'homme et murmura


dites moi? j'aime bien la nature et le plaisir d'y être, j'aime énormément les silences et le bien être qui l'accompagne. Mais ne suis -je point ici pour le thé?

Une petite moue s'afficha sur le minois de la Rouquine, questionnant du regard Yvain.
Revenir en haut Aller en bas
Yvain.
Admin
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 10/05/2013

MessageSujet: Re: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   Dim 7 Aoû - 10:12

Yvain ouvrir les yeux et soupira quand laure-victoire n’arrivait pas à comprendre l'importance de l'harmonie entre l'homme et la nature.

Le thé vert japonais Sencha est la variété qui est de loin la plus cultivée et appréciée au Japon. Parallèlement, c’est également la variété de thé verts japonais la mieux connue et la plus répandue en chez nous. Elle est souvent obtenue à base d'arbustes à thé issu des graines Yabukita. Le Sencha existe dans une grande variété de qualité et de prix. Du bas de gamme jusqu’au plus raffiné, le Sencha se mesure aisément aux thés les plus recherchés dans le monde connu. Plus la feuille est sombre et fine, plus la qualité du Sencha est élevée. Hersent sera apprécié ton savoir sur cette variété de thé. Maintenant, il te faut savoir le préparer correctement, car traditionnellement ce sont, les femmes qui préparent le thé.


Yvain se leva et donna une main à Laure-Victoire.

Nous allons en cuisine pour t'apprendre l'art du thé et discuter tranquillement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yvain-ar-sparfel.forumactif.org
Laurevictoire
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   Dim 7 Aoû - 10:13

Elle hochait la tête en signe de compréhension tout en écoutant Yvain lui expliquer une des sortes de thé. Voilà un sujet qu'elle pouvait comprendre! Quelle idée de vouloir faire un avec la nature.. la nature c'était beau, c'était même parfois éblouissant! la nature nourrissait, la nature abreuvait... mais de là à faire UN avec elle! bref... non pas qu'elle était idiote mais elle n'avait rien compris de ce que racontait son vis à vis. Elle fit donc un grand sourire lorsqu'il lui dit qu'elle devait apprendre!

Ho oui! cela sera pour moi un réel plaisir que d'apprendre. Quoi que c'est corbin qui fait habituellement le thé de votre soeur.

Elle lui tendit sa main délicate et la déposa dans celle d'Yvain. Elle posa ses émeraudes sur lui, un regard joyeux. Jusqu'à il y a quelques semaines, semaines qui précédaient son entrée au service de la Baronne d'Ar Sparfel, jamais Laure-Victoire n'avait bu ou entendu parler de thé. Ho bien sur que l'on buvait de la tisane, enfin, les autres hein! Elle détestait la tisane et préférait de loin l'hypocras ou encore cette boisson qu'elle avait découvert en Normandie et dont le nom lui échappait toujours. Mais si pour avoir un thé créer par Yvain spécifiquement pour Hersent, cela lui demandait d'apprendre à la faire, elle apprendrait. D'autant plus qu'elle était curieuse et apprendre de nouvelle chose lui plaisait toujours.

Où me menez vous donc messire Yvain?

Laure-Victoire se mit sur la pointe des pieds, toujours nue bas, elle ne voulait absolument pas les briser. Cela lui donna quelques centimètres de plus et s'apppuya sur le bras de Yvain pour ne pas perdre l'équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Yvain.
Admin
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 10/05/2013

MessageSujet: Re: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   Dim 7 Aoû - 10:14

Yvain marchant dans l'herbe tranquillement conduite Laure-Victoire dans un pavillon à l’abri des regards.

Je te conduit dans un pavillon réservé spécialement pour la préparation et dégustation du thé.

Donnant un sourire à Laure-Victoire.

Tu dois savoir que le pavillon doit donner l'impression d'une pauvreté, mais les ancêtres de hersent et moi trouvent la beauté dans la pauvreté raffinée, dans la pureté des lieux. Hersent doit sûrement avoir un pavillon identique à Vignory.

Ils continuent de marcher jusqu'au pavillon qui semble vide de loin, mais la simplicité de celui-ci rentre en harmonie avec la nature qui l'entoure sans créer de fausses notes et pourtant Yvain une fois à l'intérieur semble en paix avec lui-même. Le jeune homme semble plus détendu. Il enfila une chemise blanche et se plaça en tailleur devant un petit feu et les accessoires pour faire le thé.

Prends place Laure-Victoire et surtout observe bien et écoute bien. Il y a quelque règle à suivre. La première des règles est relativement simple. Il te faut une eau très pure. C'est ainsi que le thé peut s'épanouir, on sent ses parfums, il ne forme pas de pellicule en surface, ne tache les tasses.

Prends de l'eau qu'il commence à faire chauffer doucement.

La seconde règle de base est qu'il ne faut pas faire bouillir l'eau. Quand il y a des petites bulles qui se formes-tu arrêtent et tu attends que l'eau refroidisse. Quand l'eau semble tiède, tu recommences et pendant ce temps, tu places quelque feuille de thé dans le bol. Une fois que l'eau recommence à former de fines bulles, tu verses délicatement l'eau dans le bol.

Fait la démonstration devant elle avec un sérieux déconcertant. L'eau commence a former de fine bulles et attend que celle-ci refroidisse doucement. Une fois l'eau reposé, il la replace sur le feu et préparer les bols avec quelque feuille de thé.

La dernière des règles est le temps d'infusion. Les thés blancs ont un temps d'infusion supérieure au thé vert ou noir. On ne sait jamais le thé que Hersent va te demander après tout. Les thés verts ou noirs ont un temps d'infusion de trois à cinq minutes alors que le thé blanc de sept à dix minutes. Attention le sencha lui a un temps d'une minute, mais c'est un thé d'une grande qualité et d'une grande rareté dans le royaume de France.

Yvain reprend l'eau qui forme des fine bulles et verse délicatement sur les feuilles de thé qu'il retire rapidement.

Tu dois savoir que la température de l'eau influe également sur la dureté du thé. Ce facteur agit directement sur le goût du thé, à savoir que la température de l'eau, même froide agi sur les facteurs responsables de la douceur du thé qui infuse rapidement. En revanche, les tanins responsables de l'astringence, n'infusent que très peu avec une eau froide et commencent à infuser très vite dans une eau chaude. Ainsi, plus l'eau est chaude, plus le thé sera astringent, et, à l'inverse, plus l'eau est tiède, plus de thé sera doux

Prends le bol et commence à boire lentement devant Laure-Victoire et sourit.

Maintenant, tu connais le secret d'un bon thé. Un lieu paisible et un savoir-faire délicat.

Dépose une petite boîte qui contient des feuilles de thé devant elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yvain-ar-sparfel.forumactif.org
Laurevictoire
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   Dim 7 Aoû - 10:16

Le temps était au soleil... l'air embaumait les herbes et fleurs qui les entouraient. Une légère brise rafraichissait la joue qui rossissait sous les rayons, c'est toujours sur la pointe des pieds que la rouquine suivait le maitre des lieux le sourire aux lèvres.

Il l'amusait, depuis le premier jour où elle l'avait rencontré dans les appartements de Hersent au Louvre. Il l'avait bien fait rire! Aujourd'hui, ce n'était pas sa fantaisie mais son originalité qui la faisait sourire. Yvain parlait de chose que Laure ne comprenait pas tout à fait! Comment pouvait on aimer la pauvreté? il fallait aimer avoir faim car à notre époque, les famines étant monnaies courante, personne ne voulait être pauvre! Mais Laure-Victoire avait du respect pour l'homme qui marchait devant elle et c'est pour ce faire qu'elle tentait de comprendre le sens de ses propos.

Une fois à l'intérieur, elle prit place comme il lui suggérait. Elle était silencieuse, fait étonnant pour une pie comme elle. Elle l'observait attentivement, mimant parfois les gestes, enregistrant mentalement les étapes.

Car si elle était là, c'était bien sur pour venir cherche le thé, cadeaux qu'elle souhaitait offrir à hersent mais également pour apprendre à le préparer. Une fois qu'il déposa un petit bol de thé devant elle. Laure le porta à ses lèvres, soufflant délicatement dessus pour refroidir le liquide avant de l'aspirer. Elle buvait du thé depuis quelques temps. En fait, depuis qu'elle était demoiselle de compagnie de Hersent. Breuvage qu'elle dut apprivoiser, plutôt habituée à l'alcool offert dans les tavernes des royaumes. Mais elle espérait satisfaire Hersent et pour ce faire, elle se devait d'apprendre tout ce qui concernait cette boisson venue des tréfonds des terres lointaine.

Elle redéposa par la suite le petit bol et posa ses émeraudes sur Yvain.

Comment fais-je pour savoir la température adhéquate pour chacun des thés? et comment je fais pour savoir quel type de thé j'ai devant moi? un thé blanc est réellement blanc?

Elle se mordilla la lèvre inférieure en réfléchissant et reprit


et l'eau, faut il qu'elle refroidisse totalement? et pourquoi dois-je la faire refroidir si je la réchauffe encore? cela n'a point de sens?


Silencieuse depuis très longtemps... la rouquine n'en pouvait plus, elle ne pouvait retenir ses propos!


et Messire Yvain, quel est le type de thé que vous avez concocté pour votre soeur? puis-je le sentir?

et sans attendre, Laure prit la boite, les yeux posés sur Yvain, attendant qu'il lui permette de l'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Yvain.
Admin
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 10/05/2013

MessageSujet: Re: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   Dim 7 Aoû - 10:17

Yvain continue de boire tranquillement du thé pendant que laure-victoire pose ses questions. Écoutant et savourant le thé avec les yeux fermé, il se prépare à répondre.

Pour les températures, c'est à la finesse des bulles. Plus les bulles sont grossières et plus la température est élevée. On ne connaît pas la température précise. On fait en fonction des bulles.
[hrp]
Je me suis aperçu HRP que le thermomètre était inventé en 1517 par Galilée.[/hrp]


Yvain continue de boire son thé et réfléchie au sujet des couleurs du thé dues à beaucoup de facteurs, dont le r premier restera toujours celui de la préparation des feuilles.

Les couleurs du thé ne sont pas dues à la préparation du thé lui-même, mais a la méthode avec laquelle on prépare les feuilles.


Pour le thé vert, les feuilles sont chauffées à la vapeur alors que pour le thé blanc, elles sont sécher au soleil. Chaque type de préparation influe forcement sur la couleur du thé une fois infuser.

La question sur l'eau est une question courante mais personne n'a vraiment de réponse juste ou fausse.

La faire légèrement bouillir une première fois permet de rendre l'eau plus douce. La faire bouillir une seconde fois, la prépare pour l'infusion du thé.

J'espère avoir répondu à tes questions.


Yvain regarde laure prendre la boite.

Dans cette boite, il y a un thé vert qu'on appelé le sencha. Le sencha se marie parfaitement avec du poisson préparé grillé et s'accorde idéalement avec des crustacés et des coquillages. Pour les amateurs de desserts comme ma sœur, le sencha s'associe idéalement avec des fruits rouges.

Imagine un macaron au thé sencha et aux fruits rouges ! Hersent restera sans voix. Il ne te reste plus qu'à t'arranger avec Florine pour voir ce qui est possible de faire avec ces deux ingrédients à mettre dans sa recette de macaron.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yvain-ar-sparfel.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Histoire de thé ou quand le rouge rencontre le noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SONYA LA ROUGE/ FLEUVE NOIR 12
» Du "Code Noir" au "Code Rural"
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» C'est l'histoire d'un type qui voulait qu'un rouge gorge arrète de chanter [Pv Robin]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Yvain Ar Sparfel :: Archive de RP-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: